FRE 1136 H-S

Arguments, structures et représentations en français

Horaire :

Jeudi 2-4       

Instructeur :

Y. Roberge

Endroit :

Carr Hall

Salle :

CR 106

Description :

Ce cours se veut une exploration des questions fondamentales soulevées par la représentation linguistique des relations prédicat-argument en français. Après une exploration préliminaire des propriétés de la structure de la phrase en français, nous nous pencherons sur le problème spécifique de la détermination des mécanismes minimalement nécessaires pour rendre compte de la projection des arguments verbaux sélectionnés et non sélectionnés. La construction d’une typologie des verbes du français basée sur la sélection des arguments sera à la base de nos discussions. Les types de verbes suivants seront examinés : transitif, inergatif, ditransitif et inaccusatif. Les arguments non sélectionnés jouent un rôle de premier plan dans les avancées récentes en linguistique théorique. Nous nous concentrerons surtout sur les arguments datifs appliqués en français, ce qui nous conduira à explorer les systèmes casuels et pronominaux du français.

Lectures requises :

Brousseau, A.-M., E. Nikiema et Y. Roberge (en ligne) Introduction à l’analyse linguistique du français. Département d’Études françaises, Université de Toronto.

Hale, K. et J. Keyser (2002), Prolegomenon to a theory of argument structure, Cambridge, Massachusetts, MIT Press.

Levin, B. (1999), « Objecthood: An event structure perspective », dans Sabrina J. Billings, John P. Boyle et Aaron M. Griffith (dir.) CLS 35-1: Papers from the Main Session, The Chicago Linguistic Society, University of Chicago.

Pylkkänen. L. (2002). Introducing arguments. Thèse de doctorat, Cambridge, Mass., MIT.

Roberge, Y. et M. Troberg (à paraître) The High Applicative Syntax of the Dativus Commodi/Incommodi in Romance. Probus.

Rooryck, Johan. 1988. Critères formels pour le datif non lexical en français. Studia Neophilologica 60. 97-107.

Travaux requis :

Un exposé oral (30%) et un travail écrit (70%)