FRE 1147H-S

Questions et réponses : aspects syntaxiques, phonologiques et discursifs

Horaire :

Jeudi 11-1      

Instructrice :

F. Hamlaoui

Endroit :

Emmanuel College

Salle :

EM 105

Description :

Ce cours mobilise des connaissances acquises dans le cadre des séminaires de linguistique I, II et III. Il sera consacré à l'étude des questions partielles (comportant une expression interrogative telle que "qui", "quoi", "où", "quand" etc), et de leurs réponses. Le français présente la particularité de disposer d'une multitude de structures pour exprimer ce qui semble être la même demande d'information (par ex: "Qu'est-ce que tu lis ?", "Que lis-tu ?", "Tu lis quoi ?", "C'est quoi que tu lis ?").  Après avoir passé en revue les études empiriques principales, nous examinerons les diverses hypothèses qui ont été formulées pour rendre compte de ce fait. Ces structures correspondent-elles à des grammaires distinctes du français (par ex: standard vs. dialectal) ? Sont-elles réellement équivalentes sur le plan sémantique et discursif ? Le français est-il vraiment différent des autres langues (telles que l'allemand ou l'anglais) qui ne présentent pas la même richesse de structures ? Nous verrons comment les contraintes qui pèsent sur la bonne formation syntaxique et prosodique des réponses aux questions peuvent aider à comprendre la coexistence d'une multiplicité de constructions interrogatives en français. Cela nous permettra d'introduire quelques notions de Théorie de l'Optimalité et de Phonologie Prosodique.

Livres requis : 

Aucun (des lectures seront fournies durant le semestre)

Travaux requis :

  • Analyse et synthèse critique d’un article -- 30% compte-rendu écrit + 30% présentation orale.
  • Analyse et comparaison d’un ensemble de travaux (au moins deux articles) + réflexions théoriques/méthodologiques personnelles ou contribution originale autour d’une étude empirique -- 40%

Références bibliographiques :

Adli, A. 2004. Y a-t-il des morphèmes intonatifs impliqués dans la syntaxe interrogative du français? Le cas du qu-in-situ. In Trudel Meisunburg & Maria Selig (eds.), Nouveaux départs en phonologie: les conceptions sub et supraségmentales, 199–216. Tübingen: Narr.

Ashby, W. 1977. Interrogative forms in Parisian French. Semasia 4: 35-52.

Cheng, Lisa & Johan Rooryck. 2000. Licensing wh-in-situ. Syntax 3, 1–19.

Coveney, A. 1988. Pragmatic constraints on interrogatives in spoken French. York papers in Linguistics 13: 89-101.

Coveney, A. 1995. The use of the QU-final interrogative structure in spoken French. Journal of French Language Studies 5: 143-171.

Coveney, A. 1997. L'approche variationniste et la description de la grammaire du français: le cas des interrogatives. Langue française, 115 (1): 88-100

Delais-Roussarie, E. 2000. Vers une nouvelle approche de la structure prosodique. Langue Française 126: 92 –112.

Delattre, P. 1966. Les dix intonations de base du français. French Review 40, 1–14.

Engdahl, E. 2006. Information packaging in questions. In Olivier Bonami & Patricia Cabredo-Hofherr (eds.), Empirical issues in syntax and semantics, vol. 6, 93–111.

Gadet, F. 1989. Le français ordinaire. Armand Colin: Paris.

Hamlaoui, F. 2011. On the role of phonology and discourse in Francilian French wh-questions. Journal of Linguistics 47, 129–162.

Krifka, M. 2007. Basic notions of information structure. In Caroline Féry, Gisbert Fanselow & Manfred Krifka (eds.), Working Papers of the SFB632 (Interdisciplinary Studies of Information Structure 6), 13–56. Potsdam: Universitätsverlag Potsdam.

Quillard, V. 2001. La diversité des formes interrogatives: comment l’interpréter ?. Langage et Société 95: 57–72.

Wunderli, P. 1983. L’intonation des phrases interrogatives du type : ‘ Il est né en quelle année?’. Romanica Gandensia 20, 169–181.

Wunderli, P. & P. Braselmann. 1980. L’intonation des phrases interrogatives : le type ‘Tu vas où ?’. Studii Si Cercetari Lingvistice 31, 649–660.

Zribi-Hertz, A. 2006. Français standard et français dialectal : pour une reconnaissance du phénomène diglossique dans les descriptions syntaxiques du français. Ms. Université Paris 8.  

Zubizarreta, M.-L. 2001. Intervention effects in the French wh-in-situ construction: Syntax or Interpretation?. Selected Papers from the 31st Linguistic Symposium on Romance Languages (LSRL), 359 – 380.