FRE 1204H-F

Séminaire de littérature III - Genres : Vers une étude de quelques sous-genres autobiographiques : autobiographie, journal/carnet, mémoires, correspondances

Horaire

Mardi 11-1

Instructrice:

J. LeBlanc

Endroit:

Northrop Frye Hall

Salle:

NF 231

Description:

Ce cours poursuivra deux objectifs. A travers une approche historique et poétique, notre but est d’analyser les différentes trajectoires qui lient et différencient ces quatre sous-genre autobiographiques, d’élaborer une poétique comparée fondée sur les textes de certains écrivain(e)s et de cerner les enjeux génériques des choix effectués par les autobiographes, diaristes, mémorialistes et épistoliers privilégiés.  En privilégiant les problèmes épistémologiques et formels présentés dans les nombreux ouvrages théoriques consacrés aux « écritures du moi », il s'agira en deuxième lieu de se pencher sur les traits caractériels qui sous-tendent les différents sous-genres autobiographiques qui seront privilégiés au cours de notre séminaire : autobiographie, journal, mémoires et correspondances. Nous nous pencherons sur un corpus de textes d’ordre autobiographique spécifique (Blais, Ernaux, Lartigue, Lilar) et nous aurons aussi recours à des exemples littéraires provenant de différentes époques et conformant à différents sous-genres autobiographiques.

Textes préliminaires :

Blais, Marie-Claire. Carnets 1960-1968

---. Notes américaines.

Ernaux, Annie. Se perdre.

---. Les années.

Lartigue, J H. L’œil de la mémoire.

---. « Album photographique/journal illustré » 1939-1940.

Lilar, Suzanne. Une enfance gantoise.

 

Autre textes : 

Dans le but de fournir une vue d’ensemble sur les différents sous-genres autobiographiques issus de différents contextes historiques, nous ferons appel au cours de notre séminaire à une variété de journaux, mémoires, autobiographies et lettres écrits par des écrivains/artistes de différentes époques.

 

Théories des genres autobiographiques : petite sélection

 (Un recueil de textes théoriques a été conçus pour ce séminaire : il complétera les textes présentés ci-dessous.)

 Bossis, Mireille et Charles Porter. L’épistolaire, un genre féminin ? Champion, 1998.

 Diaz, Brigitte, L’épistolaire ou la pensée nomade.

Gusdorf, G. Lignes de vie 1. Les écritures du moi. Odile Jacob 1990.

 Jeannelle, J-L. Écrire ses mémoires au XXe siècle. Déclin et Renouveau, Gallimard, 2008.

 Lejeune, P. Pour l’autobiographie. Seuil, 1988.

 ---. Un journal à soi. Histoire d’une pratique (avec Catherine Bogaert).

 Simonet-Tenant, F. Journal personnel et correspondance ou les affinités électives. Academia Bruylant, 2012.

 Diaz, B. L’épistolaire ou la pensée nomade. Paris, 2002.

 Schaeffer, J-M. Qu’est-ce qu’un genre littéraire ? Paris, 1989.

 « Les récits de vie, » Pratiques, no 45, mars 1985.

 

 Travaux et évaluations :

 1 dissertation : 60%

1 présentation orale : 25%

Participation et préparation : 15%