FRE 1905H-S

Baudelaire et la modernité poétique (1857-1898)

Modalités de diffusion du cours

En ligne 

Horaire

Lundi 13h - 15h

Instructeur:

Patrick Thériault

Endroit:

CR

Salle:

106

DESCRIPTION :

Nous nous proposons dans ce séminaire d’explorer l’œuvre poétique et critique de Baudelaire, puis d’en mesurer la profonde imprégnation dans la littérature de la seconde partie du XIXe siècle. Nous vérifierons en quoi elle détermine chez Mallarmé, Verlaine, Rimbaud et chez l’ensemble des représentants de la modernité poétique, par delà leurs nombreuses différences, une conception commune de la poésie. Nous serons ainsi amenés à constater que, tout en cultivant le fantasme romantique d’une poésie qui donnerait accès à l’ordre transcendant du Sens, les héritiers de Baudelaire ont la particularité d’ancrer les conditions de possibilité d’une telle expérience spirituelle dans le monde des sens, en promouvant une pratique innovante et « stupéfiante » du langage propre à stimuler les sensations, à agir sur les affects et incidemment propre à creuser et nourrir chez leurs lecteurs une « fringale d’intensité perceptive et d’ultra-sensibilité » (H. Lemaître).

ŒUVRES AU PROGRAMME

BAUDELAIRE, Charles, Les Fleurs du mal, Paris, Gallimard, « Folio plus / Classique », 2004.

-----. Le Spleen de Paris. Petits poèmes en prose, Paris, Librio, « Poésie », 2004.

FRE 1905) Baudelaire et la modernité symboliste (1850-1900). Recueil de textes (littéraires et critiques) préparé par Patrick Thériault et disponible sur la plate-forme Blackboard

TRAVAUX OBLIGATOIRES / ÉVALUATION :

C Compte rendu d'essai critique

Pondération : 20%

C Exposé oral

Pondération : 20%

C Essai critique

Pondération : 50%

C Contrôle continu (degré de participation aux discussions et aux ateliers d’analyse tenus en classe)

Pondération : 10%