FRE 1128H-S

Le français en contact 

Horaire

Jeudi 4-6

Instructrice:

Anne-Marie Brousseau

endroit:

Carr Hall

Room:

106

Description:

Panorama des divers phénomènes de contact linguistique tels qu’on peut les observer dans les communautés où le français coexiste avec une ou plusieurs autres langues. Le cours porte sur les dimensions proprement linguistiques (et, dans une moindre mesure, sociolinguistiques) des phénomènes de contact, soit:

-  Bilinguisme et bilingualité. Sociologie du bilinguisme: ethnicité, attitudes. La norme sociale et le choix du code. L’individu et le choix du code.

- L’interférence. Transférence et interférence. Typologie des interférences.  Interférence et modules de la grammaire: phonologie, morphologie, syntaxe, sémantique, pragmatique. Les changements possibles et attendus.

-  L’emprunt. Emprunts, extensions sémantiques, calques. L’intégration des emprunts. Le trajet de cette intégration. Différentes situations d’emprunt en français : France, Québec, Canada français.

-  L’alternance de code. Distinctions par rapport à l’emprunt. Alternance de codes et mélange de codes (“code-switching” et “code-mixing”). L’alternance de code comme facteur identitaire. Contraintes linguistiques et extra-linguistiques. (Ontario, Afrique du Nord, Italophones de Montréal).

-  Maintien ou extinction des langues. La notion de transfert (“language shift)”: le cas type de la langue des immigrants. Facteurs favorisant le maintien ou l’érosion. Les manifestations de l’érosion dans la langue. De l’érosion à l’extinction.

-  Langues mixtes et créoles. Le mitchif: grammaire hybride cris-français. Autres langues mixtes: para- romani, media lengua. La notion de relexification. Les créoles: conditions sociales particulières d’émergence. Les principales théories sur la genèse des créoles: bioprogramme, substrat, relexification. Portrait d’un créole radical: le créole haïtien. Comparaison du créole haïtien et de ses langues sources (fongbé, français).

Ouvrage obligatoire:

Un recueil de textes sera distribué en classe.

Ouvrages recommandés:

En fonction du thème choisi pour les travaux, des textes choisis dans la bibliographie thématique distribuée en classe.

Évaluation :

Un exposé en classe (40%); un travail écrit de 3 500 à 5 000 mots (40%); des notes de lecture sur les quatre textes principaux (20%).