Alexie Tcheuyap

Professor
Carr Hall 315, St Michael's College
416-978-8324

Campus

Fields of Study

Biography

Projects:

Cinémas africains et dynamiques du populaire
On a souvent déploré la survie improbable d'un cinéma « africain » dont l’acharnement nationaliste à se définir par opposition au divertissement a fini par en faire un cinéma élitiste et confidentiel pour festivals européens ou nord américains. Toutefois, depuis quelques années, on remarque un certain nombre transformations stratégiques par lesquelles les cinéastes produisent des films qui, de plus en plus, se caractérisent non seulement par de nouvelles constructions formelles, mais se situent dans une dynamique transnationale. Une telle mutation relève du fait que la nation à sauver ou à construire, autrefois centrale chez les réalisateurs de  la « première heure », est désormais un signifié vide ou absent, ce qui permet aux créateurs d'adopter de nouveaux paramètres visant résolument à réinventer le cinéma en s’inspirant de modes populaires déjà présents sur les écrans ou dans d'autres formes locales de divertissement. Cela se traduit ainsi par une construction textuelle du public cible, ainsi qu’une refonte des problématiques et des genres traités. Ce « repositionnement » des réalisateurs décidés à reconquérir des spectateurs africains jadis perdus pour leurs prédécesseurs a toutefois été largement précédé par d'autres créateurs qui, grâce à des films à très petits budgets, ont réussi à inonder les ménages de comédies musicales, de récits policiers, comiques, tragiques ou dramatiques grâce à des circuits de commercialisation et des prix qui défient toute rationalité économique. C'est dans ces circonstances que, après un demi siècle de militantisme, le cinéma africain tente finalement de devenir populaire, c'est-à-dire pertinent et accessible. Il traite aussi désormais de questions touchant au grand nombre et mettant en scène des héros quotidiens qui ne sont pas nécessairement des combattants de la liberté.

Research:

Université de Yaoundé (Doctorat de 3e cycle) et Queen’s University (PhD):

I. Littérature et cinéma d'Afrique et des Antilles; écritures de la violence;tragédie et roman; rapports écrits-écran.

II. Configurations intertextuelles des cinémas d'Afrique; Sémiotique des cinémas d'Afrique.

III. Littérature et folie; anthropologie de l'habillement; sociologie des migrations

Publications

Administrative Service

Vice-Dean, Faculty, Academic Life & Equity